Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS
ARS TENEBRIS
Menu
Le Nectar sur la Langue Fourchue du Serpent

Le Nectar sur la Langue Fourchue du Serpent

Extrait d'un texte de Nacht Darcane paru dans la revue Alraune sur le thème de la Magie Sexuelle

Lorsqu’on évoque la magie sexuelle, le temple de l’imagination s’ouvre sur des abysses de mystères nébuleux où les serpents se mêlent aux secret-ions les plus intimes pour glorifier l’âme démonique. Les promesses d’ivresses extatiques se profilent dans l’Ombre subconsciente peuplée de créatures transgressives où l’horreur se repait dans la jouissance. La chair est le véhicule de pouvoirs sombres, sans lesquels l’intention de magie sexuelle n’est qu’une mécanique des corps où règnent la platitude et l’ennui. Les rituels les plus sophistiqués accomplis dans les règles de l’art ne sont qu’une pantomime dérisoire si l’énergie sexuelle n’est pas éveillée et maitrisée par les élus. La Kundalini, le serpent dont le venin ensorcelle ou annihile est l’élément sacré, le feu électrique qui embrase la Psyché offerte au membre erectus d’Eros.

La voie humide, fulgurante et périlleuse fait voler en éclats les portes du sanctuaire interdit pour initier, transcender et transformer la conscience. La folie sacrée se déchaine, dans la vénération mutuelle d’entités monstrueuses au pouvoir redoutable. La soif viscérale, frénétique du désir sauvage de dévorer, de se délecter des fluides sexuels, du sang de la divinité incarnée, domine sous l’œil énigmatique de la vacuité, astre fixe de l’empyrée d’un autre monde.  

Exaltation des sens, exultation de l’âme. La perversion absolue dans l’expression sans tabous des pulsions ancestrales délivre les démons opprimés de la Psyché. Victorieux ils reprennent le pouvoir dans la volupté de l’union avec l’antinomie de leur Essence.  L’inconnaissable se dévoile sous la menace de la désintégration du connu tandis que la déraison la plus profonde s’empare du sens commun pour l’exiler à jamais. Pulsion de mort dans l’intensité de la possession, flamme d’annihilation exaltée dans l’Eros. Abandon au pouvoir sombre et hypnotique des profondeurs sous l’influence des abominations de la luxure. 

 

Les mots ne sauraient offrir en pâture la quintessence de ce qui est caché.

Nacht Darcane