Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

Une spéléologie au cœur des ténèbres pour ceux qui ne craignent pas de pénétrer les mystères défendus. L’Occulte, l’Enfer, le Mal et son origine, Satan, le Malin et ses Démons, le Gothique, l’Epouvante, la Mort, l’Amoralité, autant d’épouvantails dans le champs de la conscience où s’entrelacent étroitement le meilleur comme le pire. La peur ne résiste pas à l’observation scrupuleuse d’un phénomène, elle se transforme en fascination pouvant tourner parfois à l’obsession.

Nikolas et Zeena Schreck, les Auteurs de Demons of the Flesh

Publié le 25 Janvier 2020 par Nacht Darcane in Culture Dark, Eros, LHP, Magick, Occulte, diableries

Zeena Schreck

Nikolas et Zeena Schreck auteurs charismatiques de Demons of the Flesh connus pour leurs rôles respectifs au sein d’organisations sataniques et de projets artistiques controversés, furent mariés de 1988 à 2015. Leur trajectoire étonnante du satanisme au bouddhisme tantrique est en soi un enseignement sur lequel méditer.  Autant dire qu’ils savent de quoi ils parlent après près de 30 ans à expérimenter au sein de leur union sacrée les principes non moins sacrés de la magie sexuelle sur la Voie de la Main Gauche.

Zeena Schreck, fille d’Anton Lavey, fondateur de l’Eglise de Satan, grandit dans l’atmosphère fantasmagorique de la Black House de San Francisco. Au contact dès son plus jeune âge du gratin élitiste et artistique d’avant garde des adeptes de l’Eglise de Satan, (son parrain n’étant autre que Kenneth Anger), on peut dire que Zeena est tombée dans la marmite des mystères magiques transgressifs quand elle était petite. Lors de la panique satanique qui toucha les Etats-Unis dans les années 80, elle se fit l’avocat du diable, en défendant les principes de l’Eglise de Satan et du satanisme auprès des médias. En 1990, elle rompit cependant ses liens avec son père et son organisation, pour rejoindre Le Temple de Set et finalement fonder le Mouvement de Libération Séthien à Berlin en 2002. Puis elle se convertit au bouddhisme tantrique jusqu’à devenir enseignante dans cette tradition. Artiste visuelle, chanteuse et musicienne, Zeena exprime son énergie démonique féminine à travers ses performances sur scène et ses créations photographiques.

Nikolas Schreck

Nikolas Schreck, quant à lui, émerge au milieu des années 80 avec son projet musical collectif « Radio Werewolf », projet dont l’humour noir décalqué et le sarcasme évoquant la nécrophilie, le vampirisme et le nazisme n’était pas du goût de tout le monde. Enfant terrible de la scène punk rock et death rock de l’époque, Nikolas disait n’être, à travers sa musique et ses performances que le canal de la fréquence Alpha ou fréquence dominante venant d’un autre monde, qui n’existe pas encore dans notre dimension. Tout un programme où l’on reconnait l’idée de transmogrification radicale symbolisée par le loup garou, que l’on retrouve dans les principes de transcendance du Vama Marga. Après avoir fréquenté l’Eglise de Satan en même temps qu’il fréquentait la fille du pape noir, il quitte l’organisation au même moment que Zeena et suivra le même parcours, jusqu’à devenir également enseignant dans la tradition tantrique bouddhiste. L’un de ses projets phares est son étude approfondie de Charles Manson (The Manson files et Charles Manson Superstar), sûrement la recherche la plus exhaustive et objective ayant jamais été faite sur un personnage mal compris, dont l’aura noire magnétique est toujours un mystère.