Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

Une spéléologie au cœur des ténèbres pour ceux qui ne craignent pas de pénétrer les mystères défendus. L’Occulte, l’Enfer, le Mal et son origine, Satan, le Malin et ses Démons, le Gothique, l’Epouvante, la Mort, l’Amoralité, autant d’épouvantails dans le champs de la conscience où s’entrelacent étroitement le meilleur comme le pire. La peur ne résiste pas à l’observation scrupuleuse d’un phénomène, elle se transforme en fascination pouvant tourner parfois à l’obsession.

LA VOIX DE SATAN tonne et résonne

Publié le 25 Janvier 2019 par Nacht Darcane

Création artistique 4ème de couverture : Eoden

La voix de Satan est un zine trimestriel ambitieux émanant de l’AMSG (Alliance Mystique de Satan Glorifié), un groupe de talents passionnés, basé à Marseille. Je ne vais pas m’amuser à essayer de définir leur concept et leur intention, ils le font très bien eux-mêmes sur leur site. N’ayant jamais rencontré les acteurs de l’AMSG, ni assisté à leurs cérémonies, cet article ne s’aventurera pas dans ces obscures ruelles de la conscience glorifiée. Si vous souhaitez des informations sur l’AMSG elle-même, je vous conseille de les contacter directement à l’adresse suivante : amsg@gloireasatan.com

Personne ne souhaite lire du Wikipédia recyclé sous forme de publication chic et branchée et bien que la tentation soit grande, CE N’EST ABSOLUMENT PAS LE CAS de La Voix de Satan. Les chroniqueurs sont inspirés par la jubilation d’écrire des articles au contenu original, dénué de racolage, où l’information est substantielle. Bien qu’appartenant à une sous-culture, « sous » ici ne signifie pas « basse » ou « médiocre », mais plutôt souterraine et alternative, en opposition au mainstream généralement hyper accessible et souvent bétifiant. En parlant de culture alternative, on peut se rappeler non sans nostalgie l’époque où l’on devait faire des efforts considérables pour dénicher le LP d’un groupe obscur ou le dernier zine transgressif, enfoui comme un trésor au fin fond d’un labyrinthe d’indices compliqués. On trouvait là un sens du sacré, d’une véritable dévotion capable de pulvériser la paresse la plus débilitante. Aujourd’hui on n’en est plus là et l’information recherchée se trouve à un clic ou deux de distance, on nage dans l’abondance, et la qualité est parfois sacrifiée par un marketing googolien efficace.

A contrario, la Voix de Satan mise sur l’exigence de ses choix rédactionnels et de ses visuels ensorcelants pour conquérir ses lecteurs et les fidéliser.

 

L’objet du désir

Même si certains préfèrent ou se contentent de la version digitale d’une publication littéraire ou d’un magazine, beaucoup apprécient (vraiment) d’avoir le contact charnel d’un zine entre leurs mains fiévreuses. Le plaisir de pouvoir collectionner les numéros de la Voix de Satan, de les montrer, les prêter, les exposer, et de se délecter des créations artistiques peuplant le magazine est tout simplement irremplaçable. Je pourrais me perdre en superlatifs pour décrire la somptueuse maquette de ce zine diabolique, mais c’est comme tout, … rien de tel que l’expérience directe.

Les thèmes et sujets de prédilection de La Voix de Satan comme véhicule de connaissance et de jouissance des sens, se parent d’une aura noire et s’adressent plus particulièrement à ceux qui sont attirés par le rayonnement des ténèbres. Le Black Metal et la Magie Sexuelle, cohabitent avec les poèmes enflammés d’âmes incandescentes tandis que les textes plongent dans les profondeurs d’un lointain passé pour nous livrer leur mystère.