Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

Une spéléologie au cœur des ténèbres pour ceux qui ne craignent pas de pénétrer les mystères défendus. L’Occulte, l’Enfer, le Mal et son origine, Satan, le Malin et ses Démons, le Gothique, l’Epouvante, la Mort, l’Amoralité, autant d’épouvantails dans le champs de la conscience où s’entrelacent étroitement le meilleur comme le pire. La peur ne résiste pas à l’observation scrupuleuse d’un phénomène, elle se transforme en fascination pouvant tourner parfois à l’obsession.

Le Loup-garou

Publié le 22 Juillet 2014 par Nacht Darcane

Selon la légende, les loups-garous sont imberbes parce qu’ils sont “à l’envers”, portant leur poils à l’intérieur. Ils se retournent. Ça me fait penser au décalage entre l’apparence que l’on se donne parfois pour se faire bien voir, masque que l’on peaufine dès l’âge de raison, pour camoufler nos intentions narcissiques et égocentriques, pour être bien lisse vu de l’extérieur. Le monstre est caché dessous, presque honteux, horrifié par lui-même, la part d’ombre menaçante qui peut tout foutre en l’air dans un excès de franchise incontrôlé. La pression est parfois intolérable, et en même temps force motrice pour celui qui connaît bien son monstre, ne le craint pas, comprend son pouvoir et lui redonne sa place. Comparable peut-être au loup des steppes il ne cache rien, ne se justifie pas, ne dépend pas de la lune. Il peut sembler sombre ou inaccessible de loin, ne faisant aucun effort pour attirer l’attention, pour se lier, prédateur d’un mystère, sa singularité inquiète.

L’authenticité s’impose comme seul modus vivendi par-delà les principes moraux et conventions sociales. Voir ce qu'il est, ce qui est clairement, suffit; sans plus se raconter d’histoires, se trouver d’excuses, se survaloriser ou de se dénigrer par ignorance. Il ne crois pas à une révolution sociale ni religieuse, ni politique. Ce en quoi il croit est d’ordre immatériel, une qualité d’esprit, qui n’exige aucune croyance sinon la reconnaissance d’un potentiel muselé.