Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

ARS TENEBRIS

Menu
"Une méthode dangereuse" David Cronenberg

"Une méthode dangereuse" David Cronenberg

a dangerous methodLe film de David Cronenberg (2011)  rappelle qu’une authentique liberté intérieure est à terme la terre lointaine dans la longue vue de la psychanalyse  et du processus d’individuation. Bien sûr la première nécessité restant la guérison ou au moins le soulagement de ceux qui souffrent de maladies mentales, l’hystérie de Sabina Spielren nous introduit à cette dimension thérapeutique . Mais assez vite, avec l’arrivée du docteur Otto Gross, autre patient de Jung à l’intelligence aiguisée et avocat de préceptes sulfureux et libérateurs, on pénètre avec délectation dans une exploration de la psyché personnelle et collective pour le meilleur et pour le pire. Les dialogues entre les différents protagonistes (Freud/Jung, Sabina/Jung, Freud/Sabina, Otto/Jung) prennent l’allure de joutes où les rôles sont mis en sourdine, et où les intelligences s’affrontent dans le respect avec l’intention noble de catapulter sans complaisance l’« adversaire » dans un nouvel espace de l’esprit. On retrouve la passion pour la connaissance par-delà les égos à une époque où l’on osait encore se perdre hors des sentiers battus. Parfois, l’échange est fructueux et Jung s’enrichira des points de vue téméraires de ses patients, en osant franchir de nouvelles frontières dans ses choix personnels. Et parfois aussi, l’honnêteté intellectuelle implique le courage de maintenir une direction antagoniste allant jusqu’au désaccord exclusif avec le risque de sacrifier une relation comme celle de Freud et Jung. Cette richesse d’échanges profonds, salvateurs souvent, défiant les remparts de la réflexion redonne ses lettres de noblesse au dialogue du fait il faut le dire de l’interprétation remarquable des acteurs. Ce qui aurait pu être intello, pompeux et barbant est une leçon d’humanité dont l’intelligence est le joyaux.