Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

ARS TENEBRIS

Menu
La bible Satanique - Pas si bête

La bible Satanique - Pas si bête

Quand on ressent l’envie d’explorer les terres sulfureuses de la conscience humaine, quand on est las et peu inspiré par les injonctions mercantiles ou lénifiantes de nos contrées, rien de tel que de s’adonner à la lecture revigorante de la Bible Satanique écrite par Anton LaVey. Celui-ci surnommé Le Pape Noir, fondateur de L’Eglise de Satan en 1966 (année zéro) ne manquait pas de verve et l’ouvrage largement ponctué de points d’exclamation est écrit dans un style lyrique  au service d’une doctrine pragmatique et rationnelle. Les principes énoncés dans cette bible sont qualifiés de transformateurs pour celui qui les appliquent consciencieusement en faisant preuve de bon sens et d’intelligence. Au diable  les superstitions de grenouilles de bénitier et prières mièvres, place au potentiel humain, à la raison  et à la créativité au-delà des tabous puritains.

 

churchofsatan

 

L’esthétisme et l’humour (noir) sont encouragés et il semble que l’on ne devienne pas sataniste mais que ce soit une qualité innée. Ceux qui ont cette prédisposition se reconnaitront en lisant l’ouvrage et se sentiront ainsi libérés de l’aliénation à laquelle ils se croyaient condamnés par la société bien pensante. Il ne leur reste alors plus qu’à cultiver leur jardin en incarnant ce qu’ils sont pleinement, sans illusions ni complexes et à retrouver leur semblables. Les rituels tiennent une grande place dans l’ouvrage que ce soit dans un but bienfaisant pour soi ou pour les autres (la notion de compassion existe pour ceux qui le méritent) ou dans un but vengeur ou se protéger d’influences néfastes. On ne trouve dans l’ouvrage aucune incitation à la malfaisance gratuite mais un usage scrupuleux de la bonne vieille doctrine de l’ancien testament “Oeil pour oeil, dent pour dent” (pas d’histoire de joue gauche et joue droite) pour le meilleur et pour le pire. Tout effet a une cause et chacun doit être responsable de ses actes et donc prêt à en assumer les conséquences. On est ici plus proche de l’idée de karma que d’un anti-christianisme. Les démons et forces ténébreuses diverses et variées sont là pour servir le sataniste dans sa réalisation personnelle mais celui-ci doit être prudent et comme indiqué dans le “Nécromicon” (ouvrage de référence de H.P Lovecraft) ne doit faire appel qu’à des forces qu’il maîtrise et peut conjurer. LaVey, grand fan de Lovecraft qu’il avait découvert à travers la revue “Weird Tales” , avait même créé non sans un certain humour  des rituels visant à faire apparaitre le Cthulhu dans notre monde…

Mais pour revenir à l’aspect plus quotidien de la vie du sataniste, voici les 11 règles sataniques résumées avec pragmatisme par Anton LaVey:

01.Ne donnez pas votre opinion ou vos conseils à moins qu'on ne vous l'ait demandé.
02. Ne confiez pas vos angoisses ou autres troubles à autrui à moins que vous ne soyez certains d'être écouté.
03. Si vous allez dans la maison d'un autre, montrez-lui du respect, sinon n'y allez pas.
04. Si un invité dans votre maison vous contrarie ou vous embête, traitez-le cruellement et sans pitié.
05. Ne faites pas d'avances quelles qu'elles soient, à moins que vous ne puissiez réaliser ce que vous avancez (ne soyez pas prétentieux).
06. Ne prenez pas ce qui ne vous appartient pas, à moins que ce bien soulage son propriétaire et qu'il veuille s'en défaire.
07. Reconnaissez le pouvoir de la magie si vous l'avez employée avec succès pour réaliser vos désirs. Si vous reniez ces pouvoirs après y avoir fait appel avec succès, vous perdrez tout ce que vous aurez obtenu par leur aide.
08 Ne vous plaignez de rien qui ne vous concerne pas personnellement.
09. Ne maltraitez pas les enfants.
10. Ne tuez pas d'animaux, sauf pour vous défendre ou pour vous nourrir.
11. Quand vous sortez, n'ennuyez personne. Si quelqu'un vous ennuie, dites-lui d'arrêter. S'il continue à vous ennuyer, détruisez-le !

Si quelque uns d'entre nous appliquaient seulement quelques unes de ces règles, l’enfer aurait sans doute un goût de paradis…