Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

ARS TENEBRIS

Menu
La trip thérapie : au-delà du réel

La trip thérapie : au-delà du réel

Vous vous souvenez peut-être du film fantastique dirigé par Ken Russel « Au-delà du réel » (1980 "Altered States) avec William Hurt. Un anthropologue décide de se lancer dans l’étude des états de conscience en prenant des hallucinogènes dans un caisson d’isolation sensorielle. Il fera, certes, l’expérience d’états de conscience hors du commun et même très dérangeants que l’on peut qualifier de bad trip.

Ce film était probablement fait pour décourager les masses de l’utilisation de substances psychédéliques (LSD, Psilocybe, Peyote, Ayahusaca et Datura) … en leur faisant peur (eh oui) et définitivement annihiler l’influence de gourous de l’acide tels que Timothy Leary. En effet, sans rentrer dans un délire de théorie du complot, les psychédéliques sont estimés dangereux pour le contrôle des individus, pour la sauvegarde de « l’ordre » d’une société bien-pensante. C’était la position des gouvernements à l’époque, et aujourd’hui encore où dans la plupart des pays ces substances sont interdites. Contrairement à l’alcool qui abruti les neurones et détruit l’intelligence du consommateur, les psychédéliques bien utilisés ont l’effet inverse d’initier, de clarifier la conscience, et surtout d’EVEILLER. Ce qui est bien plus subversif.

La réhabilitation des psychédéliques dans un but thérapeutique et initiatique

Ayant la chance de vivre dans un pays où beaucoup de substances illicites sont autorisées à la vente, je ne peux que partager un point de vue non pas dominé par la peur mais la recherche de nouvelles frontières d’expérimentation et d’évolution de la conscience humaine. Loin de romancer les paradis artificiels aux hallucinations ludiques, l’intention de cet article est de mettre en évidence les bénéfices des psychédéliques utilisés dans un but thérapeutique et/ou initiatique en mettant en garde contre les dangers d’un usage irresponsable, et finalement irrespectueux de ces substances.

Lorsque vous pensez à prendre une substance psychédélique l’important est de se demander pourquoi : est-ce pour fuir vos problèmes ? pour vivre une expérience incroyable ? pour essayer de comprendre quelque chose, vous débarrasser d’une vision toxique ou pour une initiation spirituelle ?

Trip Thérapie est le nom d’un concept et d’une entreprise offrant des thérapies psychédéliques individuelles ou des cérémonies en groupe dans le but d’assainir une psyché moderne polluée et agonisante, en désarmant les conditionnements ancrés dans la conscience d’une hallucination collective hypnotique. Soigner le mal par le mal en quelque sorte…

Vous pouvez choisir une session individuelle avec un Buddy ou Sitter qui vous guidera au cours du voyage afin que vous puissiez atteindre le but que vous vous êtes fixé et éviter une expérience cauchemardesque et traumatisante. Les substances sont utilisées comme des outils pour voir et comprendre ce qu’il se passe dans l’arrière boutique de la conscience et corriger. Il ne s’agit pas de planer au hasard, mais de profiter d’une « ouverture » dans la conscience et la perception pour évoluer vers une version améliorée de soi-même. Le dérangement des sens réarrange le bon sens.

La sagesse d'une consommation responsable: préparez-vous

Lorsqu’on se souvient de Castaneda et de l'usage de plantes psychoactives par les shamans depuis des millénaires, l’utilisation initiatique des plantes psychédéliques est juste. Elles existent pour permettre à l’homme de communiquer avec une dimension immatérielle et faire évoluer sa compréhension de la réalité et de lui-même. Elles ne sont cependant pas exclusives et bien d’autres voies d’exploration de la conscience existent telles que la méditation intensive, la déprivation sensorielle ou au contraire l’exacerbation de l’énergie sexuelle, l’épuisement physique, la transe et bien d'autres pratiques spirituelles appartenant à différentes cultures.

Si vous décidez d’entreprendre une exploration intérieure en prenant une substance psychédélique, soyez bien conscient que les dangers existent, c’est un peu marcher sur le fil du rasoir. Cela demande de s’informer et de la prudence pour être sûr d’en tirer le meilleur parti.

Pour « garder le cap » pendant le voyage il est conseillé de vous demander avant quelle est l’intention à l’origine de votre décision. Posez des questions claires par écrit, en formulant en priorité ce qui est crucial, essentiel pour vous à ce moment précis de votre vie.

Préparez-vous bien pendant les jours précédant l’expérience, autant physiquement que mentalement et spirituellement si telle est votre inclination. Sachez que la plante psychédélique intensifiera l’état d’esprit ou l’humeur dans lesquels vous vous trouvez au moment de la consommation. Ne prenez un psychédélique QUE lorsque vous vous sentez bien, même si la veille vous n’étiez pas au top, ce n’est pas grave, ce qui compte c’est de se sentir fort et en équilibre le jour même. En cas de dépression ou de pathologies mentales ou physiques, consultez votre médecin avant d'entreprendre une trip thérapie.

Ne consommez pas d’alcool, ne prenez aucun médicaments et ne fumez pas de cannabis, en combinaison avec des psychédéliques. Vous éviterez ainsi un bad trip traumatisant.  

Si c’est votre première fois il est fortement conseillé de ne pas être seul, avoir un ami qui vous accompagnera si ça se passe mal, de préférence quelqu’un qui a l’expérience de substances psychédéliques, est essentiel.

Le choix d’un endroit confortable et paisible où vous vous sentez bien, avec de bonnes vibes tels que votre salon, votre jardin ou votre coin de nature préféré  favorise une expérience optimale.

S’il s’agit de champignons hallucinogènes ou de truffes, consommez-les à jeun, 4 ou 5 heures après votre dernier repas, et la veille, mangez léger.

Que vous fassiez une première expérience ou que ce soit une récidive, choisissez bien votre entourage, ceux avec qui vous pouvez partager le meilleur comme le pire. Même si ce n'est pas un bad trip, des émotions négatives peuvent surgir et seront ressenties avec bien plus d'intensité qu'en temps normal.

Prendre des psychédéliques en solitaire est bien évidement une approche plus profonde et introspective (voir ‘Les portes de la perceptions’ d’Adlous Huxley) mais n’est pas recommandée pour tous. Tout dépend de votre nature et de votre expérience antérieure.

Si le sujet vous intéresse, faites des recherches, lisez, informez-vous avant de faire l’expérience.

Pour conclure, il est à souhaiter que les psychédéliques soient réhabilités, même dans un cadre contrôlé comme clé magique de la conscience, un outil qui permettrait peut-être une mutation de la pensée en dehors des lieux communs.

LECTURES

- Les portes de la perception - Adlous Huxley

- La nourriture des Dieux en quête de l'arbre de la connaissance originelle - Terence mcKenna

- DMT, la molécule de l'esprit - Rick Strassman

- L'expérience psychédélique - Timothy Leary