Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

ARS TENEBRIS

Menu
Plaidoirie pour les anges

Plaidoirie pour les anges

Les histoires d’anges gardiens bien que faisant partie du folklore font souvent l’objet de moqueries dans un monde où à l’évidence les tragédies et injustices ne manquent pas. Bref, on ne prend pas les anges au sérieux, et ils en souffrent apprend-t-on dans le livre « Enquête sur l’existence des anges gardiens » de P. Jovanovic.

L'impuissance de la puissance des anges 

Il n’y a rien de pire dans le monde spirituel semble-t-il qu’un ange au chômage technique… L’enquête bien menée nous conduit aux frontières de la vie avec les expériences de mort imminente (NDE en anglais) pendant lesquelles la présence des anges est parfois remarquée mais pas systématiquement. Les interventions divines de ces protecteurs ailés sont également recensées au milieu des vicissitudes de la vie, épargnant, protégeant et guérissant certains pour parfois en sacrifier d’autres du même coup. Là un problème moral se pose et on peut se demander quels sont ces privilèges apparents ? En contemplant la misère, les guerres et horreurs de la réalité, on se dit que quelque chose cloche en matière d’angélisme, même si les voies du seigneurs sont impénétrables. Il paraitrait que pour que notre ange se manifeste, il faut lui parler, le connaître, lui demander de l’aide (par la prière), établir et construire une relation avec lui. C’est ce qui fait que certains anges sont inutiles, totalement oblitérés par ceux qui les ignorent ou ne croient pas en eux. La foi interviendrait donc dans leur efficacité. Pour approfondir cette réflexion, Jovanovic se penche ensuite sur les vies de saints canonisés par le Vatican, certains stigmatisés, avec ou non une relation avec un ou plusieurs anges, voire des archanges. Le rôle des anges dans les cas décrits est très varié allant de messager à confident, ou amoureux mystique. Il est toutefois intéressant de lire les récits de tous ces mystiques, vies miraculeuses, confinés cependant au monde catholique.

La matière et l'esprit, dualité ou non dualité ?

Le chapitre sur l’incorruptibilité des corps est assez fascinant même s’il s’éloigne du sujet de base. Peut-être est-ce pour mettre en évidence l’existence de phénomènes sérieusement documentés dépassant l’entendement. Les corps dont l’incorruptibilité a été constatée souvent du fait de l’ouverture fortuite de tombeaux pour des raisons pratiques, appartiennent selon ce livre, uniquement à des chrétiens, voire des religieux, à des personnes ayant été très pieuses, et des saints… Connaissant la tendance au prosélytisme de l’Eglise Catholique, il est tentant de songer à des mises en scène miraculeuses pour convaincre les brebis affamées. A chacun son niveau de scepticisme.

 

Le film néerlandais « La découverte du ciel » (2001) réalisé par Jeroen Krabbé d’après le livre d’Harry Mulisch offre une toute autre perspective sur le rôle des anges au service des desseins divins. Nos vies seraient froidement manipulées par les hiérarchies angéliques pour poursuivre un agenda spirituel qui nous dépasse, et non pas pour soulager nos petites existences misérables.

 

 

Mais le joyau suprême de la représentation cinématographique des anges, reste quand même le film culte poétique des années 90 « Les Ailes du Désir » de Wim Wenders. A voir et revoir.