Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS TENEBRIS

ARS TENEBRIS

Menu
Fantastique Chaos

Fantastique Chaos

Fantastique Chaos
Fantastique Chaos

Rejoindre la Magie du Chaos (Chaos Magick) c’est la reconnaître en soi comme une évidence. C’est une disposition de l’esprit qui a toujours été là. Si vous vous sentez iconoclaste et mécréant tout en étant à la recherche d’un état de conscience supérieur coûte que coûte, c’est peut-être bien ça. On se rend compte alors que c’est un état d’esprit commun à d’autres et qu’il existe une sorte d’égrégore de la pensée Chaotique. Une liaison invisible et semi-consciente fait surface et l’on découvre une terre intérieure peuplée d’entités mystérieuses à laquelle on veut croire. C’est comme rentrer dans un courant énergétique et se laisser porter, faire coïncider l’intérieur et l’extérieur en se libérant des limitations de l’environnement physique. La base de la Magie du Chaos est la conviction de l’union de l’esprit et de la matière et qu’il suffit de croire à quelque chose pour qu’il existe. C’est une libération des liens cognitifs de la pensée rationnelle liés à une conception de la matière figée et inerte pour ouvrir les portes de nouveaux mondes, de nouvelles perceptions et conceptions ou paradigmes aussi divers soient-ils. Rien n’est fixé et dans ce sens c’est le règne de l’anti-dogmatisme et d'un sens de l'humour décalqué. Chaque rituel, déité, état d’esprit ou concept est un moyen relatif d'atteindre un but précis et non une fin en soi et peut-être abandonné quand il le faut. On n’a même pas besoin d’appartenir à une confrérie ni de se définir dans l’absolu ; le chaote peut rejoindre un ordre ou pratiquer en solitaire. L’archétype du Mage comme celui du chevalier en quête ou de la prêtresse sont cependant largement utilisés et visent à concentrer l’énergie personnelle. Bien que la Magie du Chaos soit officiellement née dans les années 70 aux Royaume-Uni par la création d’Ordres occultes comme celui des « Illuminés de Thanatheros », elle est peut-être bien intemporelle et multiforme.

Les jeux vidéo et jeux de rôles ont contribués à l’attraction des mondes et identités virtuelles renforçant les capacités de visualisation et l’ouverture à d’autres dimensions de l’esprit. Des drogues telles que les champignons hallucinogènes, l’ayahuasca ou le cannabis sont parfois utilisées dans un but initiatique afin d’atteindre d’autres niveaux de conscience ou pour provoquer une transe légère. Toute manifestation physique est un concentré d’énergie densifié résultant d’une volonté émanant de la vacuité originelle. Les mythes, contes et fictions sont sources d’inspiration et de support d’investigation mystique pour les acteurs du Chaos. Plus qu’une histoire de croyance objective, il s’agit davantage d’une exploration sans limite. La Magie du chaos est cependant basée sur les grimoires de magie traditionnelle et utilise la volonté et la manipulation des énergies pour arriver à ses fins. Au-delà des combats avec l’ego pour atteindre la sainteté, ou obtenir les grâces d’un bon Dieu et s’assurer une place au Paradis, l 'adepte de MdC se soucie bien peu de son salut, étant même parfois athée ou agnostique, préférant aborder la réalité comme une quête fantastique où tout est possible, loin des principes moraux et des dogmes religieux. L’accent est mis sur les outils psychiques de la Magie du Chaos: pratiques de méditations intenses, l’autohypnose, la visualisation, les états de transes et modifications de conscience. Les énergies de Thanatos et Eros sont conjurées et canalisées à travers des rituels et créations artistiques pour manipuler la réalité de l’intérieur. Il paraît que celui qui pénètre les couches profondes de l’inconscient collectif influence les autres et les évènements depuis cette source en devenant maître de sa réalité. Belle perspective.

Pour aller plus loin: 'Liber Null' de Peter J. Carrol et les ouvrages de Phil Hine dans un style plus fun.